Comment définir son client idéal pour un business d’affiliation ?

définir son client idéal

Si vous voulez démarrer un business en ligne grâce au markéting d’affiliation, il est indispensable de savoir comment définir son client idéal.

Parce que sans une connaissance claire et approfondie sur votre buyer persona, il n’est pas facile d’être plus impactant et de constituer une audience des personnes prêtes à profiter de votre offre. Et par conséquent, il ne sera pas aussi facile de générer des revenus de manière durable avec votre business en ligne.

La plupart de gens préfèrent sauter l’étape de définition du profil du client idéal. Ils estiment qu’elle ne sert à rien. C’est quand ils connaissent un échec qu’ils reviennent à ce niveau pour répartir encore de zéro. C’est du temps perdu simplement parce qu’ils n’avaient pas pris la peine de s’assurer de leur business dès le départ.

Personnellement, j’ai connu cette dernière réalité lorsque j’ai démarré dans l’entreprenariat web. J’ai appris la chose à la dure, après avoir vécu une situation très inquiétante.

Alors comment faire?

Dans un instant, je vais vous dévoiler la procédure en 3 étapes pour réussir dans le processus de définition du profil de son client idéal.

Mais avant, sachez que la détermination de l’avatar client fait partie des préalables incontournables pour entreprendre sur internet. Il intervient après avoir choisi une niche profitable pour votre business d’affiliation.

Si vous êtes prêt, attaquons directement.

Qu’est-ce qu’un client idéal ?

Un client idéal ou avatar client ou encore buyer persona est une représentation fictive de la personne que vous voulez comme acheteur de vos produits ou de vos programmes. 

Selon Russell Brunson, c’est la personne avec qui vous voulez travailler.

Il faut le connaître avec tous les détails possibles. Parce que c’est une manière simple de savoir ce que vous allez lui dire pour l’accrocher, pour qu’il s’identifie à vous, pour le mettre en confiance et enfin, pour qu’il achète chez vous.

A ce sujet, certaines personnes pensent que le fait de désigner le type de personnes ciblées revient à limiter leurs marchés car ils voudraient bien avoir plusieurs clients pour générer un maximum de revenus.

Nous allons examiner cet aspect dans le chapitre suivant. 

Pourquoi faut-il définir le profil de son client idéal ?

Imaginez que vous ayez une solution extraordinaire. 

On prend l’exemple d’un remède miracle pour guérir le sida après 7 prises seulement. Vous êtes dans une excitation totale et vous voulez en parler à tout le monde. C’est logique, n’est-ce pas ?

Pour ce faire, vous vous dirigez dans un stade de football très mouvementé et vous commencez à murmurer pour parler de votre solution.

Qui va vous écouter ?

J’espère que vous avez la réponse.

C’est pareil pour un business d’affiliation. Vous serez devant les gens en train de leur parler de leurs problèmes et de comment ils vont les résoudre.

Et pour cela vous avez besoin de 2 choses :

  • Un auditoire calme et attentive
  • Un auditoire intéressé par ce que vous allez dire.

Se lancer sans savoir si de qui va être constitué cet auditoire ressemble au fait que vous voulez vendre des bons souliers à celui qui n’a pas de pied.

J’espère que vous avez compris l’idée.

En second lieu, on ne peut pas vendre à tout le monde. Vous pouvez avoir une audience de 10 000 personnes. Mais seulement 200 sont concernés par votre message. Il serait logique de créer un cadre qui ne regroupe que ces 200 pour avoir plus d’impact en fournissant moins d’efforts et moins d’énergies. 

En somme, le fait de nier l’exigence de connaître sa cible ne correspond pas à tous les prétextes qu’on peut inventer pour ne pas le faire.

Alors comment j’ai procédé pour définir le profil du client idéal pour mon business d’affiliation ?

Je vous le dévoile dans le chapitre qui suit 

Les 3 étapes pour définir le profil de son client idéal

Il faut préciser que je n’y suis pas allé les mains vides. J’ai utilisé un podcast de Aline de thebboost

Je l’ai utilisé et retenu car je l’ai trouvé complet, clair, pratique et simple à mettre en place surtout que je ne voulais pas me prendre la tête avec quelque chose de compliqué.

C’est pourquoi, je vous conseille aussi de l’utiliser pour définir votre avatar client.

Comme souligné dans le titre, la méthode se déroule en 3 étapes. Chacune ayant toute son importance pour avoir un profil complet et parlant.

Alors, c’est parti

Étape 1 : Établir la carte d’identité de votre futur client.

définir le profil de son client idéal

Même si un client idéal est une invention fictive juste pour satisfaire aux besoins marketings, il doit être personnifié comme s’il s’agissait d’une vraie personne.

C’est ainsi que vous devez commencer par établir son propre portrait. Les composants de cette fiche sont les suivants :

  • Nom : imaginer une dénomination pour désigner votre client idéal
  • Âge :
  • Genre :
  • Couleur de cheveux
  • Couleur des yeux :
  • Situation personnelle (marié, célibataire, veuve…)
  • Localisation : sa situation géographique
  • Travail : dans quel secteur travaille-t-il et le poste qu’il occupe
  • Le salaire moyen (estimé à l’année) :
  • Valeurs de vie (ses convictions)
  • Livres préférés
  • Les magazines, les blogs les réseaux sociaux, les groupes qu’il lit
  • Manifestations auxquelles il assiste
  • Loisirs et passions
  • Marques préférés

Cette carte d’identité est facile à établir. Elle ne peut prendre que quelques minutes. Les éléments d’identité tels que relevés ci-dessus, ne peuvent pas vous permettre de comprendre comment fonctionne votre client idéal ou quelles motivations lui permettent d’agir.

C’est ainsi qu’il faut passer par les 2 autres étapes.

Mais, il faut noter que, n’ayant pas un client idéal en présence à qui vous allez poser les questions suivantes, vous allez vous faire passer pour lui. C’est-à-dire, à chaque question, vous allez réfléchir comme votre client idéal et répondre de son point de vue et dans sa psychologie.

Etape 2 : Comprendre la psychologie de votre client idéal

définir le mindset de son client idéal

L’objectif c’est de déterminer ou de relever les différents points de blocage de votre client idéal ou simplement la liste des éléments qu’il ne veut plus connaître dans sa vie.

Et ici encore, vous devez trouver des réponses à une suite des questions à son propos :

  • De quoi avez-vous secrètement peur ?
  • Qu’est-ce qui vous inquiète ?
  • Qu’est ce qui est la source de stress dans votre vie de tous les jours ?
  • Devant quoi vous voulez vous cacher chaque fois qu’il se manifeste dans votre vie ?
  • Quelle est la pire chose qui puisse vous arriver dans la vie ?
  • Comment craignez-vous que votre entourage réagisse si cette chose vous arrivait ?
  • Quelle conséquence cette situation non voulue peut avoir sur votre vie ?
  • Sur quels aspects de votre vie vous allez perdre contrôle si la situation devait s’empirer
  • Si l’argent n’était pas un problème, qu’est-ce que vous achèteriez pour résoudre votre situation ?

Etape 3 : Ambitions de votre client idéal

définir l'ambition de son client idéal

Le but, c’est d’identifier la position dans laquelle voudrait être votre client idéal.

Pour ce faire, il faut trouver des réponses aux questions suivantes :

  • A quoi voulez-vous que votre vie ressemble ?
  • Quelle serait la solution idéale pour vous ?
  • Si cette solution existait, qu’est-ce que cela changerait pour vous ?
  • Comment votre entourage réagirait si vous réussissiez à régler votre problème ?
  • Que serez-vous capable d’accomplir si votre situation désirée devenait réalité.

Les questions sont nombreuses. Il ne s’agit pas d’un examen pour être coté. C’est ainsi que faites l’effort de répondre à la plupart de ces questions. Si vous n’y parvenez pas, ce n’est pas grave. Car les questions auxquelles vous aurez répondu peuvent déjà vous servir pour la suite.

Mais, ce n’est pas tout.

Comment trouver des réponses valables à ces questions ?

Dans la plupart de cas, n’étant pas votre client idéal, même si vous avez fait l’effort de répondre comme lui, tout ne peut pas être facile. Vous allez vous planter à certains endroits. 

Vous pouvez avoir besoin des informations externes. Pour ce faire, servez-vous de certaines données disponibles gratuitement sur la plupart des plateformes sur le web.

  • Utiliser les données de la concurrence
  • Suivre les discussions dans les groupes de la même thématique que votre niche
  • Vous servir des commentaires des livres sur le même thème sur Amazon
  • Lire les commentaires sous les vidéos YouTube
  • Suivre les discussions dans les forums.

Ce qu’il faut retenir

La procédure pour définir le profil de son client idéal telle que détaillée dans cet article, n’est pas la plus sexy car elle demande de l’effort et du temps. Mais, c’est le prix à payer pour préparer le succès dans votre business d’affiliation.

Mon conseil serait de commencer par les questions dont les réponses semblent faciles à trouver en premier temps. Et, au fur et à mesure, de continuer à vider toutes les autres questions progressivement.

L’étape suivante consiste à créer une offre marketing pour permettre de ce client idéal d’atteindre son objectif.

Si cet article vous a édifié, dites-moi ce que vous en pensez en commentaire. Ou proposez simplement l’élément que vous souhaitez voir être considéré et détaillé.

1 thought on “Comment définir son client idéal pour un business d’affiliation ?”

  1. Le but, c’est de parvenir à détecter ce que désire votre client idéal, de comprendre ses difficultés et blocages pour la conduire progressivement vers son état désiré

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.