5 métiers peu connus qui payent bien sans diplôme

métier qui paye bien sans diplôme - bannière

Le développement de l’internet à fait naître d’autres types d’activités qui n’exigent pas d’être diplômé. La plupart de ces métiers payent mieux qu’un travail de salarié ordinaire et n’exigent pas d’y consacrer beaucoup de temps.

L’accès à ces métiers de l’avenir est ouvert à tout le monde. Même en ayant un autre travail à côté, vous pouvez choisir celui qui matche avec vos valeurs puis l’exercer soit à titre complémentaire ou soit à titre principal.

Dans cet article, je vais partager avec vous 5 métiers peu connus, qui payent bien et à exercer sans diplôme.

Vous êtes prêt ? Découvrons immédiatement la première activité.

1. Devenir Closer 

métier qui paye bien sans diplôme 1

Le closing est une activité très récente, ayant un potentiel énorme et qui a de l’avenir. La plupart de gens le définissent comme l’activité qui consiste à vendre au téléphone. 

Alors qu’en réalité, un Closer n’est pas juste un vendeur par téléphone.

Être Closer, c’est chercher à comprendre le problème, les blocages, les contraintes ou les envies d’un prospect puis de lui proposer une solution simple et pratique pour l’aider à passer à un état désiré.

Pour ce faire, le closer peut utiliser soit un téléphone ou soit d’autres moyens pour communiquer avec sa cible.

Ces derniers temps, beaucoup d’entrepreneurs web avérés recherchent des personnes capables de jouer le Closer pour leurs programmes de coaching, de consulting ou d’accompagnement.

Car ces programmes, naturellement plus chers (hauts de gamme), ne peuvent pas être vendus grâce aux mêmes stratégies marketing utilisées pour les produits ou programmes d’entrée de gamme.

Après chaque vente bouclée, le Closer a droit à une rémunération calculée, le plus souvent, par application d’un pourcentage sur le montant de la transaction qui a eu lieu.

Par exemple, imaginons que vous avez conclu la vente sur un programme à 3000 euros et que vous devez toucher le 10%. Votre rémunération sera de 300 euros pour un travail qui vous a pris, peut-être, moins de 1 heure à réaliser.

Combien peut gagner un Closer ?

Le salaire d’un Closer dépend totalement du nombre de contacts qu’il prend par jour pour essayer de boucler une vente, de son niveau de professionnalisme, de son niveau d’implication et du taux de la rémunération tel que fixé par son partenaire.

Pour avoir les idées claires, supposons que vous avez choisi d’amener des clients à un programme d’accompagnement à 1000 euros avec 10% de rémunération.

Et si vous fermez 2 ventes par jour (ce qui est facile à réaliser), il est clair que vous allez toucher 200€. 

En considant que vous exercez cette activité 5 jours par semaine, le mois peut facilement se terminer avec 4000 € dans votre poche.

Cette estimation est proche de celle de 5000 € mensuels avancée dans un article récent sur Marketing Digital Affiliation.

Dans le métier de closer, le plus grand défi, c’est celui de trouver des prospects de manière régulière. Je vais dévoiler plus bas, un moyen de relever ce défi, presque sans efforts.

Pour l’instant, voyons si vous êtes qualifié pour exercer comme Closer.

Qui peut devenir Closer ?

Même si je l’ai soulevé ci-dessus, le closing n’est pas une activité ouverte à tout le monde. Il faut un type de profil spécifique pour exercer en tant que Closer.

Pour commencer, il faut avoir la possibilité de consacrer au moins 2 heures par jour à cette activité. Ce qui est parfaitement faisable même en étant salarié.

Ensuite, il faut comprendre que le closing est une activité qui exige une certaine éthique. Une personne, ne voulant que réaliser du chiffre sans apporter une réelle solution à un prospect, n’a pas une place parmi les closers.

Comment devenir Closer 

J’espère que vous l’avez remarqué. Être Closer exige de maîtriser certaines stratégies notamment pour rechercher des prospects, pour conclure des ventes et pour comprendre le fonctionnement de la psychologie humaine.

Cela fait que le métier de closing est réservé aux personnes qui décident d’acquérir des connaissances dans ces 3 domaines en premier.

Bref, il faut commencer par de l’apprentissage.

A ce propos, je vous partage le programme de mon partenaire Nezzar. Une formation adaptée pour apprendre le métier du closer et les stratégies pour acquérir des prospects de manière continuelle.

Avec ce programme, l’aspect le plus important c’est qu’en terminant la formation, vous ne faites aucun effort pour rechercher des prospects. Car, vous allez les obtenir gratuitement grâce au système déjà mis en place par l’équipe de Nezzar Consulting. 

La seule activité que vous allez exercer va consister à passer des appels pour essayer de boucler les ventes.

Pour accéder à ce programme, cliquez sur le bouton ci-dessous.

2. Devenir Funnel builder

logiciel tunnel de vente

Le développement du marketing en ligne et celui de l’habitude des consommateurs ont donné naissance à une nouvelle manière de communiquer avec les prospects.

Si par le passé, un seul message pouvait faire passer immédiatement un internaute à la caisse, aujourd’hui les choses se passent autrement : la vente devient une activité plus complexe. Il y a donc nécessité de passer d’un procédé de vente traditionnel à un autre procédé plus optimisé et plus adapté.

Un processus de vente optimisé nécessite de faire passer le prospect par plusieurs étapes avant qu’il décide de payer. Et, un funnel builder est la personne qui modélise puis optimise ces étapes pour aider les entreprises ou d’autres particuliers à convertir leurs prospects en clients payants assez facilement.

Le travail d’un funnel builder consiste donc à créer des entonnoirs de vente composés des pages de capture, pages de vente, pages des upsells, pages de commandes, pages de confirmation, pages de remerciements…

Devenir funnel builder consiste à se donner le challenge d’aider les autres (entreprises ou particuliers) à obtenir beaucoup de prospects et mettre en place un processus spécialisé pour le transformer en acheteur. 

Pour ce faire, un funnel builder doit avoir des compétences avérées dans les domaines du marketing digital.

Le funnel builder est un métier assez récent. Cela justifie le fait que la concurrence est encore tolérable dans ce secteur.

Pour terminer, l’activité de funnel builder peut être facilement combinée avec une autre comme par exemple pour un salarié ou pour un étudiant.

Le Salaire d’un funnel builder 

Sur comeup par exemple, les offres de prestation en tant que funnel builder donnent un prix moyen de 700 euros par mission.

De cette façon, si vous gagnez 3 contrats par mois, cela donne plus de 2000 euros de bénéfices.

Toutefois, il faut comprendre que le salaire d’un funnel builder dépend de son niveau de compétence, de sa capacité à se mettre en valeur et de sa malignité pour négocier des contrats plus avantageux.

Parlant de cela, j’ai trouvé des funnels builders tellement bons dans leurs métiers qui facturent jusqu’à 3000 euros par contrat de prestation.

Qui peut devenir Funnel builder ?

Il faut d’abord faire la part des choses. A la différence d’un Closer par exemple, un funnel builder est un vrai travail qui exige du temps plus long, de l’énergie, de l’imagination et de la conception.

Si vous êtes capable de répondre à ces exigences, c’est que vous êtes éligible.

Par extension, tout le monde peut devenir Funnel builder.

Comment devenir Funnel builder ?

Vous avez pu remarquer que le métier de funnel builder exige des compétences dans plusieurs domaines liés au marketing digital et de la psychologie humaine.

Et, il est de moins en moins fréquent qu’une personne aie toutes les connaissances nécessaires lorsqu’elle veut débuter.

La seule voie connue, approuvée et recommandée pour commencer ce métier est donc l’acquisition des compétences indispensables à travers les formations spécifiques.

Pour ce faire, j’ai trouvé un programme pour vous aider à devenir un funnel builder professionnel, à avoir vos premiers clients facilement et à encaisser vos premiers revenus grâce à cette activité rapidement.

3. Devenir apporteur d’affaires

apporteur d'affaires

Dans le sens le plus large, un apporteur d’affaires est un intermédiaire qui permet à un demandeur de rencontrer l’offre qui correspond à son besoin ou à son désir et inversement. A ce titre, il est donc doué en capacité de communication et de mise en relation.

Par exemple, un agent immobilier qui trouve un acheteur ou un locataire pour une maison.

Un apporteur d’affaires n’intervient pas uniquement dans les domaines les plus connus comme l’immobilier, l’investissement et d’autres. Il le peut aussi dans le cadre les secteurs les plus insoupçonnés comme par exemple la recherche d’un produit adapté pour un besoin spécifique sur Amazon,  d’un coaching spécialisé pour les dirigeants des entreprises, de formation pour devenir investisseur immobilier facilement…

Bref, un apporteur d’affaires a un rayon d’action très vaste. Et, quel que soit le secteur, il est assez facile de se faire une place.

L’une des façons les plus populaires pour exercer en tant qu’ apporteur d’affaires c’est de prester dans le marketing d’affiliation.

Bien que certaines personnes sous-estiment le potentiel de ce business, de toute cette liste, le marketing d’affiliation est la seule activité qui permet de gagner des revenus totalement passifs car, elle permet de décorréler son temps du travail à réaliser.

Et, grâce aux outils marketing disponibles aujourd’hui,  il est facile d’automatiser complètement la génération des revenus et de se concentrer uniquement sur une seule tâche.

Je parle en connaissance de cause. Le marketing d’affiliation est ma principale activité sur internet aujourd’hui

Combien peut-on gagner grâce à l’affiliation ?

De manière réaliste, le revenu moyen mensuel d’un affilié qui débute est inférieur à 1000 euros. 

Par contre, avec le temps et l’apprentissage de la stratégie, il peut dépasser les 3000 euros par mois.

Les affiliés de haut niveau, ceux qui maîtrisent ce business dépassent les 10 000 euros mensuels.

Qui peut devenir affilié ?

Le marketing d’affiliation est un business ouvert à tout le monde ou tous types de profils. 

Il concerne tant les personnes qui débutent dans le business en ligne que les entrepreneurs web qui désirent diversifier leurs sources de revenus.

Il faut noter que la plupart des business d’affiliation échouent. Cela provient du fait que la plupart de gens qui se lancent dans ce business oublient de prêter attention à l’un des aspects les plus importants qui conditionne la réussite avec ce business.

Comment devenir un affilié performant ?

Les étapes qui conduisent au succès avec l’affiliation sont simples à suivre.

Toutefois, chaque étape exige d’avoir des compétences dans un domaine spécifique lié à ce business.

Comme par exemple, il faut savoir trouver des prospects qualifiés sur internet, créer des contenus qui montrent votre expertise, attirer des prospects sur les réseaux sociaux, bien choisir les programmes à promouvoir, rédiger des emails qui convertissent, créer un site internet d’affiliation, construire des tunnels d’opt in, bien communiquer avec les internautes …

Il faut donc retenir que le secret d’un affilié performant se cache dans 3 choses : l’apprentissage, la pratique et la constance.

4. Devenir copywriter professionnel

Le copywriting est l’un des métiers les plus importants pour les entreprises ou certains entrepreneurs indépendants. Comme leur plus grand objectif consiste à faire grimper leurs chiffres d’affaires et leurs bénéfices, ils sont constamment à la recherche des compétences qui peuvent les aider à atteindre cet objectif. Ils éprouvent donc la nécessité de recourir aux experts qui peuvent créer des contenus hypnotiques, à grande valeur ajoutée et qui permettent de vendre facilement.

C’est à ce niveau qu’intervient un Copywriter.

Par définition, un copywriter est un expert qui comprend la psychologie humaine et qui sait se servir de la puissance des mots pour vendre. Son rôle est de proposer aux entreprises des contenus qui leur permettent de retenir l’attention de leurs audiences, d’obtenir plus de prospects et par conséquent d’accroître leurs revenus.

Pour ce faire, il doit maîtriser les structures des contenus qui permettent d’accroître le taux de conversion sur une page ou d’inciter les prospects à sortir leurs cartes bleues.

Pour commencer dans ce métier, vous n’avez pas besoin d’un diplôme spécifique. Il suffit simplement de développer des compétences qui peuvent vous rendre crédible sur le marché et vous permettre de vous présenter en tant que copywriter.

Le copywriting est l’un des métiers les moins connus du web. Les gens en parlent de moins en moins. Pourtant, il offre une grande opportunité pour gagner des revenus en complément d’un salaire ou pour générer des salaires plus consistants.

Combien peut gagner Copywriter ?

Le salaire mensuel d’un copywriter avéré peut dépasser 5 000 euros.

Ce revenu dépend naturellement de plusieurs facteurs comme par exemple la compétence du copywriter, son expérience, les retours clients servant de preuve sociale, le partenaire avec qui il signe ou encore d’autres éléments.

Pour compléter, un copywriter débutant peut s’attendre à une moyenne de 2000 euros par mois en prestant pour 1 ou 2 clients.

Qui peut devenir copywriter ?

Contrairement à ce que pensent les gens sur internet, il n’existe pas de personnes faites pour être copywriters. Tout le monde peut le devenir grâce aux nombreuses ressources disponibles sur internet.

Comment devenir copywriter professionnel ?

Il suffit d’exploiter les ressources offertes sur internet pour exercer en tant que copywriter. Ces ressources comprennent les livres, les podcasts, les expériences des autres copywriters, les formations, les masterclass, les coachings et les autres moyens.

Comme cela est le cas avec les autres métiers développés dans cet article, l’apprentissage occupe le premier plan.

Pour ce faire, je partage avec vous une formation réputée sur le marché francophone pour devenir un copywriter performant.

5. Devenir éditeur de site web

métier qui paye bien sans diplôme 4

Un éditeur de site web est une personne connue pour son travail de création d’un site internet pour rendre les entreprises visibles sur internet ou pour d’autres types de besoin.

Ici, il y a deux catégories d’acteurs :

  • D’une part, on distingué les diplômés dans un domaine informatique relatif à la création des sites internet.
  • D’autre part existe les personnes n’ayant pas effectué d’études en informatique, sans diplôme et qui créent des sites internet de meilleure qualité grâce à un apprentissage en autodidacte.

Pour exercer, un éditeur de site internet peut choisir de monter une agence dont l’une des activités est l’édition des sites web ou soit rester indépendant tout en offrant ce service à d’autres entreprises ou à d’autres particuliers 

Malgré l’existence des logiciels pour créer des sites internet sans connaissance en informatique ou en programmation, les éditeurs des sites continuent à occuper une place de choix

Parce que, la prise en main de ces logiciels et la maîtrise de toutes leurs fonctionnalités nécessitent encore un autre apprentissage. La plupart de gens choisissent de déléguer plutôt que d’apprendre à utiliser un logiciel spécifique.

Quel est le salaire d’un éditeur de site internet ?

Comme cela est le cas avec les autres métiers, le salaire d’un éditeur de site internet dépend de plusieurs facteurs comme sa compétence, son expérience, son autorité, le retour de ses clients précédents, l’interlocuteur avec lequel il signe, son statut juridique, le cahier des charges du client …

Toutefois, un éditeur de site internet peut atteindre un salaire moyen de 5000 euros par mois, avec possibilité d’aller au-delà. 

Voyons maintenant si vous êtes éligible à ce métier.

Qui peut devenir éditeur de site internet ?

Encore une fois, l’accès au métier d’éditeur de site web est ouvert à tout le monde qui le veut. Peu importe le travail que vous faites habituellement.

Comment devenir éditeur de site internet.

Il n’y a qu’un seul moyen pour exercer le métier d’un éditeur de site internet sans diplôme : c’est par l’apprentissage.

Heureusement que le web est rempli des ressources capables de vous servir pour rejoindre ce métier facilement. Je vous partage donc l’une des meilleures solutions ci-dessous.

Pour conclure…

Grâce à cet article, vous avez compris 3 choses :

  • le fait d’être sans diplôme n’est pas une raison pour ne pas exercer un vrai métier sur internet.
  • Les 5 activités présentées sur cette page peuvent faire gagner un salaire plus important que celui qui est en poste pour prester au compte d’un patron.
  • Le secret pour se lancer dans l’un de ces métiers se cache dans l’apprentissage. Pour ce faire, internet offre des ressources de différentes catégories. L’apprentissage est d’ailleurs la clé pour réussir tous autres types de business sur internet.

Si vous avez aimé ce contenu, merci de le partager avec vos amis à l’aide des boutons ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *